ASSEMAT Maewa

Un espace public, à l'épreuve de sa pluralité. Construction, conciliations et tensions d'usage sur les berges du Rhône de Lyon.

Thème du TFE : Quartiers de ville et espaces publics

Année : 2008

Auteur : ASSEMAT Maëwa

Mots clefs :

Espace public, berges, usages, fleuve, Berges du Rhône, 3e arrondissement de Lyon, 7e arrondissement de Lyon, Terrasses de la Guillotière, quartier de la Guillotière.

Résumé :

Inaugurées au printemps 2007, les berges du Rhône, traversant le centre de Lyon, donnent à observer une multitude d’usages et de publics. Ce projet phare du premier mandat du maire socialiste Gérard Collomb doit signer un renouveau des rapports ville-fleuve, et incarne une manière de penser et de concevoir l’espace public. Dans ce cadre se trouve projetée une grande polyvalence d’enjeux sur les berges, qui tendent à être présentées comme le lieu de tous les Lyonnais, et de tous les usages. Ce travail questionne l’usage des berges pour mettre en évidence ce qui s’y joue, entre construction, conciliation et tension. Il s’appuie notamment sur un travail d’observation et d’enquête mené sur le site des « Terrasses de la Guillotière ». La lecture transversale de la question de l’usage révèle que les berges du Rhône se trouvent confrontées à une problématique de la pluralité -d’enjeux, d’échelles, de pratiques, de publics- qui passée au crible des différentes phases de vie de l’aménagement en construit et en transforme l’usage. Qualifier cette pluralité et en analyser les fondements permet d’en dégager les limites, ce qui vient directement interroger la pérennité du fonctionnement de cet espace public.

Mention Très Bien

Télécharger le mémoire

TFE_ASSEMAT.pdf 22,17 MB