DUFLO Stacha

Réunions publiques à Vancouver : des outils de participation citoyenne adaptés ?

 

Thème du TFE : Mouvement social & participation citoyenne

Année : 2008

Auteur : DUFLO Stacha

Résumé :

Ce travail de fin d'étude traite de la question de la participation citoyenne et s'intéresse à trois dispositifs, les Sustainability Community Breakfasts, les Future of Region Dialogues et les Public Meetings, mis en place par Metro Vancouver, la communauté de commune de Vancouver, sur la cote ouest du Canada.

 Les trois dispositifs s'articulent entre eux mais restent bien distincts et indépendants. Le public ciblé n'est pas le même pour chacun des dispositifs. Pour les Sustainability Community Breakfasts il s'agit d'un réseau d'initiés déjà convaincus et investis dans les domaines du développement durable. La Business Community est la cible identifiée des Future of Region Dialogues, tandis que seuls les Publics Meetings ont la vocation de réunir le grand public. L'ensemble des trois dispositifs permet de couvrir un large échantillon de la population. C'est lors de la préparation du World Urban Forum de 2006, qui s'est tenu à Vancouver, qu'ont été imaginés les Sustainability Community Breakfasts. Initiés par l'ICSC, l'International Center for Sustainable Cities, ils ont été repris par Metro Vancouver et se sont institutionnalisés, avant de se diversifier avec les deux autres dispositifs.

Un but de ce travail est de qualifier les dispositifs par rapport aux multiples formes de concertation et de participation citoyenne qui se développent partout dans le monde dans un contexte d'ouverture généralisé vers des formes de démocratie participative. Ainsi, s'il ne fallait choisir qu'un seul mot pour qualifier chacun des dispositifs ce serait INFORMATION pour les Sustainability Community Breakfasts, DISCUSSION pour les Future of Region Dialogues et CONSULTATION pour les Public Meetings. Mais la situation n'est pas aussi simple que cela quand on décide d'interroger les différents acteurs que sont les participants et les organisateurs. Pour ces derniers, les trois dispositifs sont vraiment qualifiés de Participation, avec une pointe de consultation dans les Future of Region Dialogues et une majorité pour les Public Meetings. Mais du point de vue des citoyens, les dispositifs ne dépassent pas les stades de Promotion, Communication et éventuellement Consultation. Un tel décalage s'explique par le fait que Metro Vancouver ne communique vraisemblablement pas assez sur les objectifs des dispositifs. Du coup les participants imaginent que leur avis a de grandes chances d'être entendu et pris en considération afin d'influencer le processus de décision, ce qui n'est pas en fait l'ambition première de Metro Vancouver.

Alors qu'est-ce qui pousse les organisateurs à s'ouvrir à la participation citoyenne, alors que leur autorité dans le processus de décision est en jeu ? C'est une véritable considération de l'avis des citoyens qui entraîne les organisateurs sur le terrain de la participation citoyenne. Suite à une première partie introductive qui pose entre autre les bases d'un vocabulaire commun, ce mémoire aborde des aspects concrets des dispositifs étudiés dans une seconde partie, avant de pointer vers une analyse des dispositifs. Les deux grands axes de cette analyse sont "quels dispositifs pour quel public ?" et "les dispositifs ont-ils une chance de dépasser l'effet marketing ?". Sans répondre à ces deux vastes problématiques, il est d'ores et déjà possible d'affirmer que les dispositifs sont un succès pour leur coté mobilisateur et fédérateur, dans un contexte de démocratie jugée en crise.

Mention Bien