GARREAU Charline

L’AMENAGEMENT DANS LES ZONES A RISQUES NATURELS  Exemple de la commune de La Mulatière : impacts, moyens d’action et système de gestion

 

Thème du TFE : Environnement & Risques

Année : 2010

Auteur : GARREAU  Charline

Mots clefs :

Affaissement, Balme, commission, entretien, effondrement, fontis, géologie, géotechnique, gestion, prévention, risques, sécurité, travaux, urbanisme, Département du Rhône, Agglomération lyonnaise, Communauté Urbaine, Lyon, La Mulatière, Balme de La Mulatière

Résumé :

Les collines de l’agglomération lyonnaise sont le lieu de mouvements de terrain depuis plus d’un millénaire. Cette problématique est aujourd’hui bien connue des scientifiques et a fait l’objet de nombreuses recherches dans le but de mieux la comprendre et de mieux la gérer. Cependant, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, la mise en place de la politique de gestion et de prévention des risques, telle que nous la connaissons actuellement sur l’agglomération, est le résultat de  ombreuses années de réflexions et de conflits ayant opposés les différents acteurs concernés (propriétaires des terrains, municipalité, services du Grand Lyon et services de l’Etat). Cette mise en place progressive est passée par une prise de conscience politique du risque, qui a ensuite influée sur l’orientation des recherches scientifiques dans cette direction. Ensuite, les différentes démarches entreprises par les collectivités territoriales (mairie de Lyon ou service du Grand Lyon), ont elles-mêmes évolué en fonction des avancées et découvertes scientifiques. La découverte d’un nouveau phénomène est d’ailleurs à l’origine d’un revirement dans la politique de gestion des zones à risques dans les années 1980.

Ce travail s’attache à montrer la difficulté à mettre en place une politique de gestion et de prévention des risques de mouvements de terrain efficace et acceptée de tous. Pour cela un exemple parlant a été choisi afin d’illustrer les nombreuses difficultés à surmonter. Il s’agit de la commune de La Mulatière, situé au Sud de Lyon. Cette étude de cas à permis de soulever un certain nombre de problèmes techniques, économiques et relationnels à l’élaboration d’une organisation fiable et stable mais aussi de mettre en évidence un important écueil, non résolu pour le moment, le problème du fondement juridique de ce type d’intervention. Enfin un exemple de système opérationnel et efficace est présenté, signe que des solutions existent, bien que la situation semble actuellement figée.

Mention Bien