TANNIOU Ronan

TRANSFERER DES EQUIPEMENTS D’INTERET COMMUNAUTAIRE, UNE PRATIQUE RECENTE POUR APPUYER LE DEVELOPPEMENT METROPOLITAIN. La réalisation d’une piscine ludique sur le port de plaisance à Brest Métropole Océane : Effets simultanés sur l’action publique, l’espace politique et le territoire

 

Thème du TFE : Équipements & projets d’agglomération

Année : 2007

Auteur : TANNIOU Ronan

Mots clefs :

Coopération intercommunale, échanges politiques, changement d’échelle, action publique, construction de territoire politique, intérêt communautaire, leadership territorial, centralité, Brest Métropole Océane, Moulin Blanc, Brest, Relecq Kerhuon, Finistère, Bretagne

Résumé :

La loi du 12 juillet 1999 dite loi Chevènement a contribué à développer l’intercommunalité sur le territoire national. Si la coopération intercommunale n’est pas un phénomène nouveau en France, le législateur a doté les structures intercommunales de moyens et de ressources leur permettant de développer leur propre action publique. Aujourd’hui, alors que dans un contexte de décentralisation, les communes disposent progressivement de plus de compétences, l’intercommunalité tend à se les approprier. L’élection au second degré des dirigeants communautaires à partir de conseillers municipaux et l’absence d’identité collective affectent toutefois le fonctionnement de ces structures. Ainsi, si l’intercommunalité a fortement progressé récemment, les effets contre productifs à ce renforcement de la coopération intercommunale posent actuellement de multiples problèmes aux dirigeants communautaires.

Mention Bien