Bourse Eiffel

La campagne de bourses d’excellence du programme Eiffel 2021 est lancée !

The 09/11/2020

Le programme Eiffel offre des bourses d'excellence aux étudiants étrangers qui souhaitent venir étudier en France.

Cet outil, développé et financé par le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, a pour objectif de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers dans des formations diplômantes de niveau master et en doctorat. L’un des objectifs est de participer à la formation des futurs décideurs étrangers, des secteurs privé et public, dans les domaines d’études prioritaires.

Cette année, ce sont 383 bourses qui ont été attribuées à des étudiants étrangers pour financer leurs études en France à la rentrée 2020 : 320 au niveau Master, 63 au niveau Doctorat. 

L’ENTPE a ainsi jusqu'au 8 janvier 2021 pour présenter les candidatures des meilleur(e)s étudiant(e)s étranger(e)s souhaitant venir étudier à l’Ecole à la prochaine rentrée ou déjà présents à l’Ecole cette année en cycle ingénieur, en Master ou dans le cadre d'un doctorat. A noter que les étudiants en cours d’études à l’étranger restent prioritaires dans l’attribution d’une bourse.

La Direction du développement, de la formation continue et de l'international de l'ENTPE opère sur ce sujet et a initié le recensement des candidats en interne et auprès de ses partenaires à l’international.

/// La Bourse Eiffel prévoit les prestations suivantes

  • Une allocation mensuelle (1 330 € pour le niveau Master, 1 700 € pour le Doctorat)
  • L’exonération des droits d’inscription
  • La recherche et réservation d’un logement   
  • Le transport international : billet d’avion aller et retour (pays d’origine – France) et les frais d’acheminement jusqu’au lieu de résidence
  • L'affiliation à la protection sociale Campus France
  • Des activités sportives et culturelles

Elle impose également des devoirs : l'obligation de participer avec assiduité aux activités prévues au programme de formation, et notamment de se présenter à tous les examens et de se soumettre à la discipline de l'établissement d'affectation.
>> Plus d’information sur le programme de bourses EIFFEL sur le site de Campus France

/// Témoignage de An Khanh NGUYEN, étudiant vietnamien de l’Ecole nationale supérieure de génie civil d’Hanoi

Cette année, An Khanh NGUYEN, étudiant de l'ESGC d’Hanoi (partenaire historique de l’Ecole) a intégré l’ENTPE en 2e année en voie d'approfondissement "Génie civil" et bénéficie de la Bourse Eiffel.

An Khanh NGUYEN
An Khanh NGUYEN
An Khanh NGUYEN

"Je m'appelle An Khanh NGUYEN. Je viens du Vietnam et je suis étudiant en 2e année en Voie d'approfondissement génie civil à l'ENTPE, et c'est ma 1ère année en France. Au Vietnam, j’ai suivi  le programme de formation de la filière francophone d'ingénierie à l'ESGC (École supérieure de génie civil), et grâce à la convention de double diplôme entre l'ENTPE et l'ESGC, je peux faire mes 2 dernières années de formation d'ingénierie en France à l’ENTPE.

/// Comment as-tu connu le programme Eiffel ?

J'ai eu connaissance du programme Eiffel grâce à mes professeurs, aux anciens étudiants et notamment à la suggestion de Monsieur Paul Martin de Beaucé à l'ENTPE. Grâce à leurs conseils, j’ai pu préparer mon dossier le mieux possible pour la Bourse Eiffel.

/// Quels éléments de ton parcours as-tu mis en avant dans ton dossier de candidature ? 

La Bourse Eiffel est l'une des bourses académiques les plus honorables du monde, donc elle demande un excellent parcours académique. J'ai tout d'abord indiqué ma note moyenne avec les relevés de notes de mes 3 années au Vietnam, qui prouvaient ma compétence académique, mes connaissances et mes efforts.
De plus, j'ai présenté mes distinctions et les projets que j'ai faits, par exemple le prix au Concours de recherches scientifiques des étudiants, ou les Bourses pour les étudiants excellents. Je pense que les expériences professionnelles sont aussi importantes dans le dossier, puis mon niveau de langue française et anglaise, et les logiciels spécialisés et bureautiques, qui sont vraiment importants pour les étudiants en génie civil.
Enfin, j'ai mis aussi les activités extrascolaires comme les clubs auquel j'ai participé, les sports,… parce que je pense qu'ils sont importants aussi pour développer les compétences de travail en groupe.

/// Comment se sont passés tes 1ers mois à l’école et en France ?

Les 1ers mois à l'ENTPE pour moi ont été difficiles mais aussi très intéressants. Le plus grand problème pour moi c'est la langue, parce que quand j'étais au Vietnam, je n'ai pas eu beaucoup d’occasions pour communiquer en français, donc quand je suis arrivé en France, j’ai été un peu choqué. Dans les cours, parfois j'étais perdu parce que les profs et les amis parlaient trop vite. Mais après 2 mois, c'est en train de s'améliorer. Les amis et les profs m'aident beaucoup pour les cours, ils sont vraiment gentils.
Le 2e problème c'est la crise sanitaire : le Covid-19. À cause de cette crise, nous avons cours en ligne, et l’enseignement est plus difficile. C'est aussi difficile de travailler en groupe à distance pour les TD et TP, mais je pense que nous trouverons des solutions pour  résoudre cette difficulté.

Mais à côté des problèmes, je trouve beaucoup de choses intéressantes en France et à l’ENTPE. J'ai acquis beaucoup de nouvelles connaissances sur ma VA et sur les autres domaines, particulièrement sur le domaine du développement durable. Les amis sont très gentils avec moi, ils m'aident beaucoup dans les cours. Et la France est très jolie, pendant les vacances de Toussaint, j'ai visité la ville d’Annecy, et l'automne là-bas était magnifique, j'ai pris beaucoup de photos.

/// Aurais-tu pu venir à l’ENTPE sans cette bourse ? 

Si je n'avais pas eu la Bourse Eiffel, j'aurais dû faire face à quelques difficultés afin de concrétiser mon rêve à l'ENTPE dont le problème financier. La bourse me permet de poursuivre mes études dans les meilleures conditions et ainsi de pouvoir me concentrer au maximum dans mes études. Mais je pense que même si je n'avais pas eu la Bourse, j'aurais trouvé une autre solution parce que dès le début de la formation universitaire, j'avais envisagé de continuer mes études en France."

Contact

Pour toute information sur la procédure, contactez Paul Martin de Beaucé à la Direction du développement, de la formation continue et de l'international de l'ENTPE.
E-mail : Paul.MARTINDEBEAUCE@entpe.fr