La mondialisation du confinement

"La mondialisation du confinement, une faille dans la planétarisation de l’urbain ?"

Le 19/05/2020

Eric Charmes, directeur du laboratoire de recherches interdisciplinaires ville espace société à l'ENTPE, travaille sur les formes d’urbanisation qui se distinguent de la ville dense, qui par exemple font qu’un village peut être considéré comme urbain.

Les premiers temps de la pandémie de COVID-19 ont agi comme un révélateur de ces transformations encore mal connues du grand public. C’est ce qu’Eric Charmes explique dans un article écrit avec un collègue du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), Max Rousseau.

Accédez à l'article "La mondialisation du confinement - Une faille dans la planétarisation de l’urbain ?", par Éric Charmes et Max Rousseau, le 12 mai - Dossier "Les visages de la pandémie" du la vie des idées