Des jeunes de quartiers populaires publient une bande dessinée pour rapprocher citoyens et forces de l’ordre

Des jeunes de quartiers populaires publient une bande dessinée pour rapprocher citoyens et forces de l’ordre

Le 16/05/2019

Le 16 mai 2019 : lancement officiel de la bande dessinée au siège de l’UNESCO à Paris, pour la journée mondiale du "Vivre Ensemble dans la Paix". 15 jeunes de Vaulx-en-Velin enquêtent depuis 2 ans aux côtés de sociologues de la Chaire UNESCO "Politiques urbaines et citoyenneté" de l'ENTPE pour "passer de la confrontation à la confiance" dans les relations police-jeunes.

/// Un enjeu brûlant en France

Alors que l’opinion publique a tendance à les voir comme des problèmes, ce sont des solutions qu’une quinzaine de jeunes de la ville de Vaulx-en-Velin souhaitent trouver pour concrétiser la "police de sécurité du quotidien".

Depuis 2016, ils travaillent aux côtés de chercheures et de dessinateurs.rices dans le cadre d’une recherche-action participative appelée PoliCité qui les a conduits de Vaulx-en-Velin à Montréal, en passant par Paris et Londres : en s’appuyant sur une démarche scientifique, il s’agissait pour eux de mieux comprendre les raisons des tensions observables entre jeunes et policiers dans les quartiers populaires, mais aussi de réfléchir aux moyens d’améliorer la situation des habitant.es et des professionnel.les.

/// Des partenariats originaux

Cette démarche scientifique a été initiée par le centre social Georges-Lévy de Vaulx-en-Velin et par la chaire UNESCO "politiques urbaines et citoyenneté" de l’ENTPE. Elle a bénéficié du parrainage de la Fondation d’entreprise Vinci pour la Cité, financeur de la bande dessinée réalisée en partenariat avec l’école de dessin Emile Cohl. Ce projet est également soutenu par la Préfecture de la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Ministère de l’Intérieur, la Fondation Open Society et la Fondation de France. Ces partenaires échangeront à l’occasion d’une table ronde qui se tiendra dans le cadre de la journée mondiale du Vivre Ensemble dans la Paix.

/// Une bande dessinée, pour quoi faire ?

La bande dessinée, disponible en français et en anglais, a vocation à être utilisée dans les collèges et lycées, les réseaux de l’UNESCO, ainsi que dans les centres de formation des forces de l’ordre (Police nationale, Gendarmerie nationale, polices municipales).

>> La BD POLICITÉ est accessible en ligne !

Zoom sur The conversation : "Les citoyens peuvent-ils participer à la production de la sécurité ?"

Anaïk Purenne et Hélène Balazard, chercheures, Chaire UNESCO Politiques, urbaines et citoyenneté, ont co-signé un article dans The conversation à propos de la conférence citoyenne sur le thème "Citoyens et professionnels de la sécurité du quotidien dans les quartiers populaires : de la confrontation à la confiance ?" qui s'est tenue à l'ENTPE fin 2018.

Accédez à l'intégralité de l'article "Les citoyens peuvent-ils participer à la production de la sécurité ?" sur le site The Conversation.