Reconduction de l'Accord entre l'UNESCO et l'ENTPE

Reconduction de l'Accord entre l'UNESCO et l'ENTPE

Le 04/09/2018

La Chaire UNESCO "Politiques urbaines et citoyenneté", a été établie en 2007 à l'ENTPE.

Grâce aux activités de recherche, d'innovation et aux publications réalisées, l'accord de la Chaire est reconduit pour une période de 4 ans, jusqu'en mars 2021.

Les membres de la Chaire, avec Anaïk Purenne en tant que nouvelle responsable, vont ainsi pouvoir continuer à contribuer aux objectifs de l'UNESCO dans les domaines de la jeunesse et des villes durables et inclusives, en étroite coopération avec ses partenaires internationaux, y compris des Chaires UNESCO et des entités de l'UNESCO.

Les objectifs de la Chaire UNESCO "Politiques urbaines et citoyenneté"

  • Interroger la relation politique des citadins aux métropoles et aux institutions en charge de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques urbaines
  • Questionner et analyser les mécanismes sociaux, spatiaux, économiques et politiques qui pèsent sur l’intégration, la cohésion ou la solidarité.

La citoyenneté est ainsi abordée avec l’approche pluridisciplinaire propre aux études urbaines, sous l’angle tant des sciences politiques que de la sociologie, de la géographie ou de l’urbanisme.

Anaïk PURENNE
Anaïk PURENNE
Titulaire de la Chaire UNESCO "Politiques urbaines et citoyenneté"

Diplômée de l’Institut d’études politiques de Lyon et docteure en sociologie de l’École normale supérieure de Cachan, Anaïk Purenne est chargée de recherches à l’Université de Lyon, au sein de l’UMR CNRS 5600 et de l’ENTPE. Ses recherches traitent de la gestion des populations perçues comme déviantes ou marginalisées.

Elle s’intéresse aussi à l’expérience des discriminations dans les quartiers populaires, dans le cadre d’un projet de recherche international (France, Canada, Etats-Unis et Royaume-Uni) qui vise à mieux comprendre en quoi l’expérience discriminatoire peut constituer un levier ou au contraire un frein à l’engagement.

Elle participe enfin à plusieurs projets (PoliCité, ANR POPPART, TRYSPACES) qui visent à expérimenter des postures d’enquête plus participatives et des modes de diffusion qui permettent de rendre les résultats plus accessibles aux publics concernés (bande dessinée, outils vidéo, événements médiatiques, etc.). Il s’agit de partager la force des sciences sociales avec des groupes sociaux qui sont habituellement leurs objets pour augmenter leur pouvoir d’agir.

La chaire UNESCO "Politiques urbaines et citoyenneté" de l’ENTPE et son intégration au sein du réseau des Chaires UNESCO relatives aux droits humains, à l’inclusion urbaine et à la migration, ont été directement nourris par ces objets et démarches de recherche.