Laboratoire de recherches interdisciplinaires ville, espace, société (EVS-RIVES)

Voie d'approfondissement "Aménagement et politiques urbaines" (APU)

Date de la dernière mise à jour : 13/12/2019

/// Objectifs de la Voie d'approfondissement "Aménagement et politiques urbaines" (APU)

La VA APU propose une formation qui :

  • sensibilise à l’action en contexte d’incertitude ;
  • développe une capacité de compréhension des enjeux locaux tant techniques que politiques et décisionnels (l’intelligence des territoires et des situations) ;
  • permet l’acquisition d’une expertise technique en aménagement, afin de mieux se situer dans les jeux d’acteurs complexes (hiérarchie flottante des acteurs, des intérêts et des légitimités) et occuper une place de conseil efficace auprès des décideurs.

/// Contenus

La VA "Aménagement et politiques urbaines" allie dans des proportions égales des enseignements techniques, des enseignements pratiques et des enseignements plus théoriques, en mobilisant différentes formes de savoir qui permettent de comprendre et d’agir sur la ville et le champ de l’urbain.

Les cours dispensés en VA "Aménagement et politiques urbaines" ne relèvent donc pas uniquement des sciences pour l’ingénieur. Ils invitent également à se familiariser avec les autres disciplines constitutives de l’aménagement : le droit, l’économie, la géographie, la science politique, la sociologie et l’anthropologie.

/// Parcours de Masters

La VA "Aménagement et politiques urbaines" (APU) permet l’inscription dans différents double cursus :

/// Métiers

La VA APU ouvre la voie à 3 grands types de métiers :

  1. la maîtrise d’ouvrage et l’assistance à maîtrise d’ouvrage,
  2. l’urbanisme opérationnel,
  3. l’expertise et le conseil.

Ces métiers trouvent leur place dans le champ professionnel de l’aménagement et de l’urbanisme, qui reste structuré autour des grands domaines d’activité que sont l’urbanisme de projet, l’urbanisme de gestion et l’urbanisme d’étude et de planification.

En choisissant la VA APU, les étudiants se destinent à des carrières dans différents environnements professionnels (services de l’État, bureaux d’études, logement social et collectivités locales), sur des sujets aussi divers que l’aménagement et le développement durable des territoires, la préservation de l’environnement et de la biodiversité (dans sa dimension planificatrice notamment), la prévention des risques industriels et naturels, l’application du droit des sols, l’habitat et la politique de la ville.

Au cours de leur carrière, ils occuperont des postes aux profils variables, dans des environnements institutionnels différents, soumis à des changements incessants. Dans ces conditions, l’ouverture aux enjeux économiques, sociaux et politiques, comme la capacité à s’adapter à des contextes de travail et de décision « mixtes » (où logiques techniques et logiques sociales s’interpénètrent) sont des qualités qui faciliteront leur épanouissement professionnel et leur montée en compétences.